Recherche

Expertise du TÜV Nord concernant les tirants d’ancrage de la centrale de Mühleberg

La présence de fissures dans la zone des cordons de soudure de manteaux de cœur de réacteur est un phénomène mondialement connu et bien analysé. C’est au début des années 1990 que l’on a découvert les premières fissures fines dans la jupe du cœur du réacteur de la centrale de Mühleberg. Les FMB, l’exploitant de la centrale, avait alors décidé en guise de mesure préventive de poser quatre tirants d’ancrage (une sorte de grosse agrafe) pour renforcer la stabilité de la jupe du cœur de réacteur.