Transmutation et stockage en profondeur

La radioactivité diminue, en raison de la désintégration naturelle, sur des périodes plus ou moins longues selon les radionucléides. La transmutation permet de transformer des radionucléides à vie longue en des éléments à vie courte. Ce procédé fait l’objet de recherches pour la gestion des déchets radioactifs. En vue de garantir la protection durable de l’être humain et de l’environnement, le stockage en couches géologiques profondes reste nécessaire.

L’objectif de la transmutation consiste à réduire les effets néfastes sur la santé des radiations de déchets hautement radioactifs. La transformation ciblée de radionucléides à vie longue en des éléments à vie courte le permet. Par-là, les déchets devraient être confinés moins longtemps dans un dépôt en couches géologiques profondes. La production de chaleur des déchets en résultant pourrait aussi être réduite. Il serait donc possible d’optimiser la longueur totale des galeries de stockage en fonction de la situation géologique, de la conception du dépôt et de la durée d’entreposage.

 

Exigences aux cycles du combustible

La transmutation nécessite des cycles du combustible avec séparation et retraitement. Des éléments déterminés sont alors séparés du combustible usé. Ils peuvent ensuite être réutilisés dans des réacteurs conçus à cette fin. Il est sinon possible de les transformer dans des installations conçues spécialement pour cet objectif. En Suisse, un moratoire est actuellement en vigueur pour le retraitement des éléments combustibles.

 

La faisabilité technique fait internationalement défaut

D’après l’état actuel des connaissances, la transmutation ne peut pas éliminer de manière complète la radiotoxicité des déchets. Des procédés de transmutation ne sont en effet pas disponibles pour toutes les sortes de radionucléides. Des projets de recherche sont actuellement en cours en matière de transmutation au niveau international. La démonstration de faisabilité à grande échelle fait toutefois encore défaut. Même en cas d’application réussie de la transmutation, des déchets radioactifs subsisteraient. Ces derniers devraient aussi être stockés dans un dépôt en couches géologiques profondes selon l’état de la science et de la technique. La loi le requiert.

L’IFSN s’est penchée sur cette thématique en raison d’une question posée dans le cadre du Forum technique sur la sécurité. Elle a établi à ce propos une fiche informative. Le Forum technique sur la sécurité a été constitué dans le cadre du plan sectoriel « Dépôts en couches géologiques profondes ». Il recueille les questions de la population liées à la sécurité. Suite aux discussions tenues dans ce forum, des réponses sont apportées.