Recherche de l’IFSN en 2013 : la gestion des déchets radioactifs prend de l’importance

A long terme, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) se focalisera toujours plus sur la désaffectation d’installations nucléaires et la gestion des déchets radioactifs. Elle en tient également compte dans sa stratégie de recherche remaniée en 2013. Le nouveau rapport sur la recherche et les expériences de 2013 montre qu’en plus de la gestion des déchets, le vieillissement et les événements externes font l’objet d’études.

En fonction du nombre de projets, le domaine de recherche de la désaffectation et de la gestion des déchets est entretemps devenu le plus conséquent de l’IFSN. Des questions sur le traitement des déchets et le démantèlement d’installations nucléaires y jouent un rôle tout comme le stockage en couches géologiques profondes.

En vue du stockage des déchets dans le sous-sol, les projets de recherche se focalisent sur les propriétés des roches et la conception de dépôts en profondeur. De plus, des processus se déroulant à long terme dans un dépôt ou pouvant agir de l’extérieur sur celui-ci sont analysés de manière approfondie.

Des projets souvent connectés au niveau international

L’IFSN a par exemple terminé ses travaux pour le projet européen FORGE en 2013. La modélisation de gaz dans le champ d’un dépôt en profondeur a été fortement avancée. Ces progrès ont été réalisés en collaboration avec 23 partenaires internationaux.

FORGE (Fate of Repository Gases) avait pour tâche d’analyser la signification, pour la sécurité, de gaz dans un dépôt en couches géologiques profondes. Des métaux et des substances organiques y sont en effet emmagasinés. Ils produisent des gaz tels que l’hydrogène ou le méthane en raison de processus de corrosion ou du métabolisme de microbes présents. Si ces gaz ne peuvent être que lentement évacués, une augmentation de la pression survient dans les galeries de stockage.

Pour la sécurité à long terme d’un dépôt, une question importante est à clarifier : est-ce que l’augmentation de la pression peut causer des fissures compromettant la capacité de rétention de la roche d’accueil ? Les conclusions correspondantes issues des expériences n’ont pu être que partiellement confirmées avec les résultats de calculs. Des recherches supplémentaires sont donc nécessaires pour mieux comprendre le transport de gaz.

La gestion des déchets est un thème parmi d‘autres

Par ailleurs, l’IFSN a soutenu des projets internationaux en matière d’événements externes. Ces derniers font appel entre autres à des expériences et simulations complexes sur les chutes d’avion. Des données expérimentales y sont alors recueillies. Elles permettent de comprendre ce qui se produit au niveau de la physique lorsque des objets percutent des structures en béton armé. Dans cette optique, des essais ont été menés en Finlande. Des chercheurs ont parallèlement opérés des modélisations sans prendre connaissance des résultats des essais.

Concernant les séismes, le projet SMART a débuté une nouvelle phase lors de l’année 2013 en revue. Lors de celle-ci, des essais utilisant des tables vibrantes ont été réalisés pour des modèles d’ouvrages en béton armé. Une structure d’essai améliorée et une simulation de vibration plus forte ont permis aux chercheurs d’étudier plus précisément le comportement de bâtiments lors d’un séisme. Sur la base de ces enseignements, les analyses de sécurité de centrales nucléaires peuvent être encore améliorées.

Le rapport sur la recherche et les expériences 2013 de l’IFSN offre un aperçu complet des projets de recherche soutenus et accompagnés l’année dernière.

Nouvelle stratégie de recherche pour l‘IFSN

L’IFSN a actualisé sa stratégie de recherche en 2013. Elle a alors formulé à nouveau les objectifs supérieurs et l’orientation thématique de la recherche pour la réglementation en matière de sécurité. Par conséquent, les points suivants seront au premier plan ces prochaines années:

  • exploitation à long terme des centrales nucléaires ;
  • événements naturels extrêmes ;
  • thèmes liés à la désaffectation, traitement des déchets compris ;
  • questions relatives à la gestion des déchets radioactifs en lien avec la réalisation de dépôts en couches géologiques profondes.

Pour le choix des projets de recherche, les aspects de qualification technique jouent un rôle. L’utilité des résultats dans la pratique de surveillance a surtout une priorité élevée pour l’IFSN.

Formulaire de contact pour projets de recherche

Si vous avez une proposition de projet de recherche éligible au soutien de l’IFSN, veuillez vous adresser à notre Coordination de la recherche au moyen de ce formulaire. Nous vous prions ce faisant de tenir compte des critères applicables aux projets de la stratégie de recherche de l’IFSN.

Nous vous recommandons par principe, et pour des raisons d’efficacité, de nous soumettre votre projet dans un premier temps sous une forme succincte (1 à 2 pages). Votre proposition sera discutée par les domaines spécialisés concernés et nous reprendrons contact avec vous. Il est en effet préférable de nous adresser la proposition de projet complète que lorsque vous y serez invité par l’IFSN.

[form3 id=”21″]