Défense en profondeur

Le concept de défense en profondeur constitue un élément fondamental de la sécurité de centrales nucléaires.

Les principes de base correspondants ont déjà été appliqués lors de la construction des premières centrales nucléaires. Ils ont fait l’objet d’une évolution permanente du fait de l’expérience progressivement acquise dans le monde entier.

Série d'articles

La sécurité d’une centrale nucléaire dépend de la conception, c’est-à-dire de la technique employée et de son état. Elle relève également des êtres humains exploitant l’installation. Les structures organisationnelles et les moyens auxiliaires nécessaires au fonctionnement jouent à leur tour également un rôle important.

Lire la suite...

Toutes les centrales nucléaires suisses disposent, en plus des systèmes de sécurité classés, d’un système dit de poste de commande d’urgence. Ce poste de commande d’urgence est conçu pour répondre aux besoins d’une situation d’urgence dans laquelle l’équipe de quart est incapable de la moindre action du fait d’événements extérieurs.

Lire la suite...

Après interruption de la réaction en chaîne dans le cœur, il est encore nécessaire d’évacuer l’énergie thermique dégagée par la désintégration nucléaire du réacteur. Ce processus s’étend sur une durée prolongée. Cette chaleur résiduelle décroit ensuite rapidement avec le temps. Elle représente cependant toujours encore quelques kilowatts par assemblage combustible, même après des années.

Lire la suite...

Les systèmes de sécurité relèvent en principe du niveau de sécurité 3. Le système de protection du réacteur constitue un système de sécurité central. Comme son nom l’indique, son rôle est de protéger le réacteur en présence de défaillances qui n’ont pas pu être contenues par la barrière de défense du niveau de sécurité 2.

Lire la suite...