Installations nucléaires

Il y a cinq centrales nucléaires en Suisse : Beznau I et II, Mühleberg (hors service), Gösgen ainsi que Leibstadt. En plus des centrales nucléaires de Beznau, Gösgen et Leibstadt, un réacteur de recherche est en service à l’EPFL. Deux réacteurs de recherche à l’Institut Paul Scherrer à Würenlingen sont presque complètement démantelés. Un troisième réacteur de cet institut et le réacteur de recherche de l’Université de Bâle sont hors service. Ils seront désaffectés à l’avenir. Le dépôt intermédiaire central pour déchets radioactifs Zwilag et le dépôt intermédiaire fédéral de Würenlingen sont aussi surveillés par l’IFSN.

Actualités

Leibstadt

La centrale nucléaire de Leibstadt a informé les autorités de tutelle sur les résultats du programme de surveillance de l’emploi de biocides dans le circuit d’eau de refroidissement principal. La centrale avait demandé cette désinfection à la suite de la constatation de la présence de légionelles. Selon la centrale nucléaire de Leibstadt, les analyses ont confirmé, que l’emploi de biocides s’était révélé inoffensif pour l’environnement. En sa qualité de service coordinateur, l’IFSN a pris connaissance du rapport et l’a retransmis. Les autorités de tutelle de la Confédération et du canton d’Argovie vont à présent l’analyser.

Lire la suite

Le danger d’une rupture du barrage de retenue du Wohlensee n’existe pas dans l’état actuel des données exploitées. A la suite des événements de Fukushima, l’IFSN a toutefois exigé de l’exploitant par décision du 1er avril 2011 qu’il apporte une nouvelle démonstration de la sécurité assurée à la lumière des nouveaux enseignements. S’il se révélait ainsi que la centrale nucléaire de Mühleberg n’était pas sûre, sa mise hors service serait immédiatement prononcée.

Lire la suite

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN a publié le lundi 31.10.2011 son troisième rapport sur l’accident de Fukushima, les «Lessons Learned» ou «Enseignements tirés». L’IFSN a identifié au total 37 points qui devront faire l’objet d’analyses approfondies. Hans Wanner, directeur de l’IFSN explique dans une interview pourquoi les centrales nucléaires suisses sont sûres malgré quelques questions restées pour le moment sans réponse.

Lire la suite

Kernkraftwerk Mühleberg: Bundesverwaltungsgericht befristet Betrieb bis Juni 2013

Le 23 septembre 2011, à la fin des travaux de révision, l’IFSN a donné son feu vert à la remise en service du réacteur de la centrale nucléaire de Mühleberg. L’installation était à l’arrêt depuis le 20 juin. L’IFSN avait au préalable réceptionné d’importantes mesures de rééquipement visant à optimiser le prélèvement d’eau de refroidissement dans l’Aar.

Lire la suite