Articles de fond

La radioprotection a pour objectif de protéger les êtres humains et l’environnement des dangers liés aux rayonnements ionisants. Selon l’ordonnance sur la radioprotection, chaque exposition aux rayonnements doit être justifiée, limitée et optimisée. De nombreuses mesures sont prises dans cette optique dans les installations nucléaires notamment.

Lire la suite

Les rayonnements ionisants peuvent provoquer aussi bien des dommages à court terme qu’à long terme. En Suisse, l’exposition annuelle moyenne aux rayonnements va de 1 à 5 millisieverts (mSv). Elle est causée par les rayonnements produits naturellement et artificiellement. Elle se situe toutefois bien en dessous de la dose à partir de laquelle des dommages à la santé peuvent être détectés chez les êtres humains.

Lire la suite

La radioactivité désigne la propriété de noyaux atomiques instables de se désintégrer spontanément et d’émettre alors des rayonnements ionisants. Des atomes instables et donc radioactifs sont appelés des radionucléides. En plus des matières radioactives produites artificiellement dans des centrales nucléaires et des accélérateurs, il y a dans la nature diverses sortes de substances radioactives.

Lire la suite

Les rayonnements nous entourent au quotidien. Des rayonnements non ionisants comme les rayons solaires peuvent être bloqués par les habits et de la crème solaire. Les rayonnements ionisants, émis par des substances radioactives, nécessitent selon le type de rayonnements un blindage de protection allant d’une feuille de papier à une couche de plomb et de béton large de quelques centimètres à quelques mètres.

Lire la suite

Dans le réacteur, de la chaleur est produite sous l’effet de la fission nucléaire. Pour assurer un refroidissement optimal des barres de combustible, les gaines de ces dernières doivent toujours être recouvertes d’un film d’eau. Lorsque celles-ci ne sont pas intégralement recouvertes d’eau à certains endroits, on parle de «dryout» – c’est-à-dire d’assèchement.

Lire la suite