MADUK

Le réseau MADUK (dont l’acronyme de langue allemande signifie «Réseau de mesure pour la surveillance automatique du débit de dose dans l’environnement de centrales nucléaires»), associé aux dispositifs de transfert de paramètres d’installations (ANPA) et à la mesure des rejets par les cheminées des centrales nucléaires, a été créé dans le courant de l’année 1993 et est opérationnel depuis le printemps 1994. Comme le système mesure et surveille le débit de dose autour des centrales nucléaires toute l’année et 24 heures sur 24, il sert d’instrument de preuve pour les autorités et vis-à-vis de la population.

Il permet également de détecter des incidents d’exploitation et des accidents puisque toute augmentation du niveau de radioactivité par rapport aux valeurs de débits de dose naturels est automatiquement signalée à l’IFSN. En cas d’incident, le réseau MADUK assiste l’organisation d’urgence lors de la détermination du territoire touché, de l’évaluation des mesures possibles et de l’échange rapide de données avec les autorités.

Le réseau MADUK de mesure des débits de dose est constitué de 57 stations de mesure de la radioactivité, subdivisées en quatre sous-réseaux de 12 à 17 stations disposées dans un rayon d’environ six kilomètres autour des centrales nucléaires suisses et de l’Institut Paul Scherrer. Les sondes de mesure du système MADUK complètent et étendent le réseau de mesure NADAM (réseau de mesure et d’alarme automatique des débits de dose) installé sur tout le territoire suisse pour la surveillance de la radioactivité et qui compte 58 autres stations réparties dans toute la Suisse.

Les tubes de mesure Geiger Müller des sondes déterminent le débit de dose gamma sur une plage comprise entre 10 nSv/h (tubes de comptage des faibles débits) et 10 Sv/h (tubes de comptage des hauts débits).

Les centrales nucléaires mesurent les valeurs de débit de dose des rejets par les cheminées et des paramètres importants des installations primaires et secondaires, informations qui sont toutes transmises à la centrale MADUK.

La centrale MADUK de l’IFSN traite et archive les données, déclenche en cas de nécessité la mise en alerte de l’organisation d’urgence IFSN et assure la conservation de longue durée des valeurs de débits de dose mesurées. Ces valeurs sont disponibles sur la page «valeurs de mesure de la radioactivité». Différents sous-systèmes assurent enfin l’échange de données avec les partenaires extérieurs que sont la Centrale nationale d’alarme (CENAL) et le service de surveillance des centrales nucléaires du Land allemand du Bade-Wurtemberg. Ces sous-systèmes alimentent également le système ADAM de l’IFSN.

Sujet de pointe

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a enrichi son application web pour les valeurs de mesure de la radioactivité dans le voisinage des centrales nucléaires. Dès maintenant, toutes les valeurs du système MADUK sont disponibles sur le site web de l’IFSN. Elles remontent au début des mesures en 1994. Toutes les données en temps réel du réseau de mesure restent publiques.

Lire la suite...

Actualités

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a enrichi son application web pour les valeurs de mesure de la radioactivité dans le voisinage des centrales nucléaires. Dès maintenant, toutes les valeurs du système MADUK sont disponibles sur le site web de l’IFSN. Elles remontent au début des mesures en 1994. Toutes les données en temps réel du réseau de mesure restent publiques.

Lire la suite...

Articles de fond