Centrale nucléaire de Leibstadt

Type: réacteur à eau bouillante REB

Mise en service commerciale: 1984

Puissance thermique nominale du réacteur: 3600 MW

Puissance électrique brute: 1275 MWe

Puissance électrique nette: 1220 MWe

Sujet de pointe

L’année dernière, les installations nucléaires suisses ont été exploitées de manière sûre. Telle est la conclusion à laquelle est parvenue l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) dans son Rapport de surveillance. L’année 2018 a été marquée par deux étapes au niveau de la procédure juridique.

Lire la suite...

Actualités

L’année dernière, les installations nucléaires suisses ont été exploitées de manière sûre. Telle est la conclusion à laquelle est parvenue l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) dans son Rapport de surveillance. L’année 2018 a été marquée par deux étapes au niveau de la procédure juridique.

Lire la suite...

Un arrêt automatique du réacteur s’est produit le 12 mai 2019, à 2h16 à la centrale nucléaire de Leibstadt. L’arrêt a été déclenché automatiquement comme le 24 avril par le signalement d’un dysfonctionnement au niveau du régulateur de pression. Il ne s’est produit aucun rejet plus élevé de radioactivité dans l’environnement.

Lire la suite...

Un arrêt automatique du réacteur s’est produit ce soir, 24 avril 2019, à 18h09 à la centrale nucléaire de Leibstadt. L’arrêt a été déclenché automatiquement par un dysfonctionnement au niveau du régulateur de pression. Il ne s’est produit aucun rejet plus élevé de radioactivité dans l’environnement.

Lire la suite...

La centrale nucléaire de Leibstadt est autorisée à fournir davantage d’électricité dans le réseau. L’IFSN a permis à l’exploitant d’augmenter de 2 % la puissance maximale des assemblages combustibles du cœur du réacteur jusqu’à la révision annuelle en juin 2019. Quand la centrale nucléaire de Leibstadt pourra retrouver sa pleine puissance reste ouvert.

Lire la suite...

Plus d'information

Evènements à la centrale nucléaire de Leibstadt

Lors d’un test de fonctionnement effectué le 1er octobre 2018, la pompe à eau souterraine de la division 61 du système d’urgence SEHR (Special Emergency Heat Removal System) n’a pas démarré automatiquement comme prévu. Ceci est dû au fait que les signaux envoyés par la commande au disjoncteur de la pompe ont été envoyés trop rapidement.

Lire la suite...

Le CNL doit montrer à l’IFSN, dans une analyse appropriée, pourquoi les mesures définies par la CNL et résultant de l’analyse des causes des incidents précédents n’ont pas pu être mises à profit en ce qui concerne l’événement en question. Sur la base des résultats de l’analyse, les domaines d’action définis par la CNL, touchant toute l’organisation, ainsi que les mesures qui en découlent, doivent être adaptés.

Lire la suite...

Plus d'évènements

Articles de fond

Dans le réacteur, de la chaleur est produite sous l’effet de la fission nucléaire. Pour assurer un refroidissement optimal des barres de combustible, les gaines de ces dernières doivent toujours être recouvertes d’un film d’eau. Lorsque celles-ci ne sont pas intégralement recouvertes d’eau à certains endroits, on parle de «dryout» – c’est-à-dire d’assèchement.

Lire la suite...

Lors de la mesure périodique des germes dans le système principal de refroidissement de la centrale nucléaire de Leibstadt, des bactéries du type legionella pneumophila ont pour la première fois été constatées en automne 2010. Celles-ci peuvent engendrer la maladie du légionnaire (légionnellose). Il s’agit d’une inflammation des poumons avec des conséquences pouvant mettre la […]

Lire la suite...

Plus d'articles de fond

Documents