Installations nucléaires

Il y a cinq centrales nucléaires en Suisse : Beznau I et II, Mühleberg, Gösgen ainsi que Leibstadt. En plus des centrales nucléaires, un réacteur de recherche est en service à l’EPFL. Deux réacteurs de recherche à l’Institut Paul Scherrer à Würenlingen sont presque complètement démantelés. Un troisième réacteur de cet institut et le réacteur de recherche de l’Université de Bâle sont hors service. Ils seront désaffectés à l’avenir. Le dépôt intermédiaire central pour déchets radioactifs Zwilag et le dépôt intermédiaire fédéral de Würenlingen sont aussi surveillés par l’IFSN.

Sujet de pointe

Actualités

Le réacteur de la tranche 2 de la centrale nucléaire de Beznau a été mis à l’arrêt tard dans la nuit du vendredi 4 août 2017 pour permettre une réparation. En cause, une fuite d’huile dans un câble de 220 kilovolt dans la partie non nucléaire de l’installation. L’exploitant a informé comme il se doit l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN à propos de la mise à l’arrêt du réacteur.

Lire la suite...

Aucun arrêt automatique de réacteur n’est à notifier lors de l’année de surveillance 2016. Cela a été le cas la dernière fois en 2011. L’état de la sécurité technique des installations en fonction l’année précédente a été jugé bon, et leur exploitation a eu lieu dans des conditions sûres. C’est à cette conclusion qu’est arrivée l’IFSN dans son Rapport de surveillance 2016 publié aujourd’hui.

Lire la suite...

Plus d\'info

Articles de fond

Dans le réacteur, de la chaleur est produite sous l’effet de la fission nucléaire. Pour assurer un refroidissement optimal des barres de combustible, les gaines de ces dernières doivent toujours être recouvertes d’un film d’eau. Lorsque celles-ci ne sont pas intégralement recouvertes d’eau à certains endroits, on parle de «dryout» – c’est-à-dire d’assèchement.

Lire la suite...

Selon la réglementation suisse, plusieurs méthodes sont à la disposition des exploitants pour déterminer la ténacité à la rupture des matériaux de la cuve du réacteur. Contrairement à la méthode plus ancienne d’essais de résilience, où la ténacité à la rupture est déterminée indirectement, les méthodes modernes de mécanique de rupture fournissent des résultats plus précis.

Lire la suite...

Plus d\'articles de fond

Documents

L’année de surveillance 2015 a été marquée par l’arrêt des deux tranches de la centrale de Beznau durant l’entier du deuxième semestre. Les centrales nucléaires en service en Suisse sont dans un bon état et remplissent les exigences de sécurité. Il s’agit là du bilan de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) dans son […]

Lire la suite...

Dans les centrales nucléaires suisses, 38 événements soumis au devoir de notification sont survenus en 2014: 5 événements concernaient dans chacune des deux tranches de la centrale nucléaire de Beznau, 11 la centrale nucléaire de Gösgen, 9 celle de Leibstadt et 8 celle de Mühleberg. Un arrêt automatique de réacteur en fonctionnement de puissance s’est produit le 5 juillet 2014 à la centrale nucléaire de Leibstadt. […]

Lire la suite...

Le rapport sur les expériences et la recherche décrit et évalue les résultats de la recherche pour la réglementation en matière de sécurité, d’événements sélectionnées dans des installations nucléaires étrangères, de l’échange d’expérience international ainsi que des changements dans la réglementation de l’IFSN en 2014.

Lire la suite...