Transport

Ankunft eines Transportbehälters am Zwischenlager in Würenlingen

Les transports de substances radioactives sont certes rares en Suisse, mais interviennent tout de même à intervalles réguliers. Les centrales nucléaires doivent en effet être alimentées une fois par an en assemblages combustibles neufs. Inversement, il est nécessaire de transporter des déchets radioactifs et des assemblages combustibles usés dans le dépôt intermédiaire central. De tels transports sont soumis à des dispositions de sécurité particulièrement sévères afin de garantir à tout moment la protection radiologique de l’être humain et de l’environnement.

Les prescriptions applicables en Suisse s’alignent sur la réglementation internationale dans le domaine du transport de matières dangereuses.

Les autorisations de transport de matières nucléaires sont délivrées par l’Office fédéral de l’énergie. Cette autorisation délivrée par l’OFEN est fondée sur l’avis de sécurité technique émis par l’IFSN. Les dispositions à satisfaire pour l’obtention d’une telle autorisation de transport sont définies dans l’ordonnance sur l’énergie nucléaire.

Pour le transport de déchets radioactifs et d’autres substances radioactives non issues du cycle nucléaire, l’IFSN délivre des autorisations de transport de et vers les installations nucléaires selon les dispositions de la législation sur la radioprotection. L’IFSN contrôle le respect des prescriptions par exécution d’inspections de transports dans les installations nucléaires.

Umladen eines Transportbehälters

Lors du transport de substances radioactives, il est souvent utilisé le terme de « castor ». Mais « Castor » n’est en fait qu’une marque de fabrique. Les spécialistes utilisent de manière plus neutre le terme de « conteneurs de transport et de stockage ». Quel que soit leur nom, ces conteneurs sont de vrais colosses. Ces cylindres d’environ six mètre de haut pèsent près de 130 t et sont pourvus d’une très épaisse paroi d’acier. Ils servent au transport d’assemblages combustibles usés donc irradiés.

Compte tenu de la matière dangereuse transportée, ces conteneurs doivent avoir subis des tests de résistance à des contraintes particulièrement sévères, soit un incendie les exposant à une température de 800 °C, une chute d’une hauteur de 9 m, la chute d’un avion ou encore une immersion dans l’eau. Le conteneur doit rester parfaitement étanche à l’issue de ces tests. L’IFSN contrôle ces emballages et établit une reconnaissance validant les autorisations étrangères selon les dispositions du droit applicable aux transports de matières dangereuses, atteste qu’ils sont adaptés à un entreposage provisoire et surveille la réalisation des emballages destinés à un stockage sur le territoire suisse.

Lorsque les conteneurs sont parvenus au Centre de stockage intermédiaire de Würenlingen, ils font l’objet d’un contrôle d’étanchéité avant de pouvoir être acheminés dans la halle de stockage de l’entrepôt intermédiaire. Celle-ci renferme à l’heure actuelle 34 conteneurs, ce qui correspond à 17 % de la capacité de stockage maximale.

Les alentours de Würenlingen n’accueillent pas seulement les déchets hautement radioactifs, mais aussi les déchets faiblement et moyennement actifs issus des centrales nucléaires, du secteur médical, de l’industrie et de la recherche. Ces déchets sont entreposés provisoirement dans le centre de stockage fédéral jusqu’à ce qu’ils puissent être stockés pour une longue durée dans un dépôt en couches géologiques profondes.

Sujet de pointe

Actualités

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (Suva) ont publié ensemble des recommandations pour la fabrication et l’utilisation d’emballages pour matériel radioactif. Ils satisfont ainsi à une recommandation des experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA). L’objectif du document est de favoriser un transport sûr des substances radioactives.

Lire la suite...

Documents

Guide pour le management de la qualité lors de la fabrication et de l’utilisation d’emballages servant au transport de matières radioactives. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) et la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (Suva) sont les autorités de surveillance pour le transport des matières radioactives en Suisse. Agissant […]

Lire la suite...