Désaffectation

Lors de l’exploitation des centrales, le concept de désaffectation est détaillé en vue d’aboutir au plan de désaffectation. Lorsque le terme du fonctionnement se dessine, l’exploitant concrétise le plan de désaffectation et établit le projet de désaffectation.

L’IFSN doit évaluer si le démantèlement, tel qu’il est prévu par l’opérateur, peut être exécuté.

Elle relèvera également si la sécurité de l’environnement, de la population et du personnel est garantie à chaque instant. Jusqu’à ce que l’exploitant reçoive la décision de désaffectation, les exigences de sécurité de l’autorisation d’exploiter sont valables.

A la une

Actualités

Le 20 décembre 2019, la centrale nucléaire de Mühleberg a cessé son fonctionnement de puissance. Mais formellement, elle n’est considérée comme ayant été mise définitivement hors service que maintenant et la décision de désaffectation remplace l’autorisation d’exploitation.

Lire la suite

Si une défaillance devait se produire lors de la désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg, la protection de l’eau potable contre une contamination radioactive serait assurée. C’est ce que montrent les clarifications menées par l’IFSN suite à des demandes d’organisations de protection en cas d’urgence de différents cantons.

Lire la suite

Plus d'information

Articles de fond

Après leur mise hors service, les centrales nucléaires seront démantelées. Le cas échéant, le site sera renaturé. Le démantèlement dans les règles des installations et la gestion des déchets durent des années. L’IFSN veille à ce que les propriétaires des installations nucléaires respectent les prescriptions légales et par là, que la sécurité de la population et des professionnels impliqués soit garantie lors de la désaffectation aussi.

Lire la suite

Plus d'articles de fond

Documents

Afficher tous les documents