Rejets de substances radioactives des centrales nucléaires

rejets

La radioactivité des installations nucléaires est en partie jugée plus dangereuse par le public que la radioactivité naturelle, bien que rien ne permette de le justifier au niveau scientifique. Les exploitants des installations nucléaires cherchent à maintenir leurs rejets aussi bas que possible sous les limites des autorités.

Rejets mensuels par les eaux et les airs

Sujet de pointe

Suite à des dérangements, un arrêt automatique de réacteur peut être déclenché dans une centrale nucléaire pour continuer de garantir un état sûr. Lorsque l’installation peut déjà être remise en service après une courte période, une brève augmentation des rejets de gaz radioactifs y est liée en ce qui concerne les réacteurs à eau bouillante.

Lire la suite...

News

Le Tribunal fédéral a décidé en date du 27 septembre 2017 que la centrale nucléaire de Leibstadt, doit accorder à Greenpeace l’accès à ses données d’émission pour la période allant du 1er janvier 2013 au 1er novembre 2014. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN a choisi de rendre ces données accessibles au grand public plutôt que d’uniquement les transmettre à Greenpeace.

Lire la suite...

Leibstadt

L’IFSN a le droit de demander rétroactivement à la centrale nucléaire de Leibstadt ses données sur la teneur en substances radioactives de ses rejets de vapeur dans l’atmosphère, et de les rendre publiques. C’est ce qu’a décidé le Tribunal fédéral en annulant l’arrêt de première instance du Tribunal administratif fédéral.

Lire la suite...

Les principales modifications concernent les devoirs de notification pour des rejets de substances radioactives par la voie des eaux ainsi qu’un critère de notification sur la défaillance ou le mauvais fonctionnement, en raison d’une cause commune, de systèmes ou de composants classés au niveau de la sécurité.

Lire la suite...

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a enrichi son application web pour les valeurs de mesure de la radioactivité dans le voisinage des centrales nucléaires. Dès maintenant, toutes les valeurs du système MADUK sont disponibles sur le site web de l’IFSN. Elles remontent au début des mesures en 1994. Toutes les données en temps réel du réseau de mesure restent publiques.

Lire la suite...

Plus d'articles

Articles de fond

Suite à des dérangements, un arrêt automatique de réacteur peut être déclenché dans une centrale nucléaire pour continuer de garantir un état sûr. Lorsque l’installation peut déjà être remise en service après une courte période, une brève augmentation des rejets de gaz radioactifs y est liée en ce qui concerne les réacteurs à eau bouillante.

Lire la suite...

Plus d'articles de fond

Documents

Gaz rares radioactifs: Les mesures atteignent en moyenne autour de deux à trois fois le seuil de détection situé à 2,50E+09 Bq/h. Aérolsol radioactif: Les mesures se situent en moyenne autour de deux fois le seuil de détection situé à 8,90E+04 Bq/h. Iode radioactif Les mesures se situent en moyenne autour du seuil de détection de 2,0E+05 Bq/h. […]

Lire la suite...

Ce onzième rapport annuel sur la radioprotection sert à informer le public en détail concernant les doses de radiations de personnes exposées aux radiations dans l’exercice de leur profession, les rejets de substances radioactives et la surveillance de la radioactivité dans l’environnement dans le domaine de surveillance de l’IFSN. En tant qu’autorité de surveillance pour les installations nucléaires en Suisse, l’IFSN constate […]

Lire la suite...

Cette note contient des règles de base pour la détermination des concentrations de radioactivité et durées d’écoulement à l’endroit des captages d’eau potable des villes de Bienne et de Bâle après un accident dans une centrale nucléaire suisse avec un rejet de substances radioactives dans l’Aar, respectivement le Rhin.

Lire la suite...