Protection en cas d’urgence

La protection pour les cas de situation d’urgence a pour objectif de protéger les populations concernées et les conditions mêmes de leur existence ainsi que de limiter les effets d’un événement grave. Les tâches de la responsabilité des instances de la Confédération, des cantons, des régions et des communes ainsi que celles des exploitants de centrales nucléaires sont définies dans l’ordonnance sur la protection d’urgence.

Les plans de zones publiés sur le géoportail de la Confédération sont accessibles par un clic ici.

Sujet de pointe

Actualités

La Centrale nationale d’alarme (CENAL) a réalisé du 27 juin au 1er juillet 2016 des vols de mesure de la radioactivité au sol. Des installations nucléaires ont aussi été survolées sur mandat de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN). Les valeurs de mesure correspondent aux attentes. Aucune particularité n’a été constatée en dehors des périmètres.

Lire la suite...

Plus d'info

Articles de fond

En cas de rejet imprévu de substances radioactives, la protection de la population et de l’environnement est la première des priorités. Pour cela, il est essentiel de connaître le plus tôt possible les zones touchées par la radioactivité. Avant le début d’un rejet de substances radioactives (au cours de la phase préliminaire), il n’est cependant […]

Lire la suite...

Lors d’une urgence, l’IFSN veille à une information rapide des autorités responsables et des services spécialisés. Il s’agit par exemple de la Centrale nationale d’alarme (CENAL). Les spécialistes de l’IFSN établissent en outre des pronostics sur le déroulement attendu de la défaillance et sur ses conséquences.

Lire la suite...

Plus d'articles de fond

Documents

Cette note contient des règles de base pour la détermination des concentrations de radioactivité et durées d’écoulement à l’endroit des captages d’eau potable des villes de Bienne et de Bâle après un accident dans une centrale nucléaire suisse avec un rejet de substances radioactives dans l’Aar, respectivement le Rhin.

Lire la suite...

En vertu du rapport du groupe de travail interdépartemental créé pour examiner les mesures de protection de la population en cas d’événements extrêmes en Suisse (IDA NOMEX), le Conseil fédéral a chargé l’IFSN de vérifier les scénarios de référence ainsi que leurs hypothèses pour la protection d’urgence dans le voisinage des centrales nucléaires. Cette tâche […]

Lire la suite...

Cette note décrit la vérification technique des scénarios de référence en se basant sur les analyses probabilistes de sécurité des centrales nucléaires suisses. Elle fait partie des travaux d’application de la mesure 14 du rapport du groupe de travail interdépartemental créé afin d’examiner les mesures de protection de la population en cas de situation d’urgence […]

Lire la suite...

La présente directive fixe les exigences concernant les exercices d’urgence dans toutes les installations nucléaires suisses. Ceci concerne en particulier: les centrales nucléaires de Beznau (CNB), de Gösgen (CNG), de Leibstadt (CNL) et de Mühleberg (CNM); le site central de stockage intermédiaire pour les déchets radioactifs (SCSI), Würenlingen; les installations nucléaires de l’Institut Paul Scherrer […]

Lire la suite...

Les analyses de défaillances des centrales nucléaires montrent que le rejet de substances radioactives par l’air est dominant du point de vue radiologique pour les incidents de dimensionnement qualifiés d’importants. En cas d’événements extrêmes, comme à Fukushima, des rejets par les eaux peuvent également avoir lieu. Sur la base de ces constats, l’Inspection fédérale de […]

Lire la suite...

Suite aux événements qui se sont déroulés au Japon en mars 2011, le Conseil fédéral a institué le groupe de travail IDA NOMEX et l’a chargé d’examiner les mesures de protection applicables en Suisse en cas d’urgence. Ce rapport présente les résultats des travaux d’IDA NOMEX, qui sont regroupés par thèmes.

Lire la suite...

Cette directive s’applique aux centrales nucléaires (CN), au site central de stockage intermédiaire (SCSI) et à l’Institut Paul Scherrer (PSI). Elle réglemente: a. les exigences touchant à la préparation et à la capacité d’intervention de l’organisation d’urgence; b. la saisie et l’identification des critères pour l’alerte des autorités et l’alarme de la population. Pour les […]

Lire la suite...