Conditions météorologiques extrêmes

L’examen des hypothèses de risque admises jusque-là et les démonstrations correspondantes appartiennent aux questions en suspens tirées du test de résistance de l’Union européenne. L’IFSN a désormais défini les conditions cadres pour l’exécution des démonstrations. Pour les centrales suisses, les aléas suivants sont d’une importance particulière :

  • vents extrêmes;
  • tornades;
  • fortes précipitations sur le site de l‘installation;
  • températures hivernales et estivales extrêmes;
  • ainsi que les charges extrêmes dues à la neige.

A la une

Les journées chaudes peuvent avoir un impact sur l’exploitation des installations nucléaires: pour des raisons de protection des eaux par exemple, la centrale nucléaire de Beznau ne peut pas être exploitée à pleine capacité lorsque la température de l’Aar est supérieure à 25 degrés Celsius. Sur décision de l’IFSN, les centrales nucléaires suisses ont toutefois démontré qu’elles étaient préparées pour un été caniculaire.

Lire la suite

News

Les journées chaudes peuvent avoir un impact sur l’exploitation des installations nucléaires: pour des raisons de protection des eaux par exemple, la centrale nucléaire de Beznau ne peut pas être exploitée à pleine capacité lorsque la température de l’Aar est supérieure à 25 degrés Celsius. Sur décision de l’IFSN, les centrales nucléaires suisses ont toutefois démontré qu’elles étaient préparées pour un été caniculaire.

Lire la suite

Les centrales nucléaires suisses sont refroidies avec l’eau de l’Aar et du Rhin. De ce fait, la température de l’eau de ces cours d’eau exerce une influence sur l’exploitation. Du point de vue de la sécurité, la température de l’eau ne constitue pas un danger. En revanche, les centrales nucléaires doivent prendre certaines précautions environnementales en exploitation.

Lire la suite

Plus d'articles

Documents

Afficher tous les documents