Centrale nucléaire de Mühleberg

Type: réacteur à eau bouillante REB

Mise en service commerciale: 1972

Puissance thermique nominale du réacteur: 1097 MW

Puissance électrique brute: 390 MWe

Puissance électrique nette: 373 MWe

Sujet de pointe

Actualités

Aucun événement ne s’est produit pendant l’année d’exploitation 2017 qui a mis en danger la sécurité de l’être humain et de l’environnement. La protection de la population et du personnel contre les rayonnements ionisants a été assurée en tout temps. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN aboutit à cette conclusion dans un premier bilan de l’exercice de surveillance écoulé.

Lire la suite...

Aucun arrêt automatique de réacteur n’est à notifier lors de l’année de surveillance 2016. Cela a été le cas la dernière fois en 2011. L’état de la sécurité technique des installations en fonction l’année précédente a été jugé bon, et leur exploitation a eu lieu dans des conditions sûres. C’est à cette conclusion qu’est arrivée l’IFSN dans son Rapport de surveillance 2016 publié aujourd’hui.

Lire la suite...

Plus d'information

Evènements à la centrale nucléaire de Mühleberg

Lors des essais de criticité du 14 août 2013 suivant la mise à l’arrêt de l’installation pour la révision annuelle mais précédant le déchargement du coeur du réacteur, un arrêt d’urgence du réacteur s’est produit lors d’une séquence en raison du signal « flux de neutrons élevé dans le domaine des sources ».

Lire la suite...

Plus d'évènements

Articles de fond

Dans le réacteur, de la chaleur est produite sous l’effet de la fission nucléaire. Pour assurer un refroidissement optimal des barres de combustible, les gaines de ces dernières doivent toujours être recouvertes d’un film d’eau. Lorsque celles-ci ne sont pas intégralement recouvertes d’eau à certains endroits, on parle de «dryout» – c’est-à-dire d’assèchement.

Lire la suite...

Plus d'articles de fond

Documents

Une étude menée sur mandat de la « Fondation suisse de l’énergie » et de « Greenpeace suisse » tente de justifier au niveau technique leurs opinions politiques relatives au manque de sécurité des centrales nucléaires suisses. L’étude remet en question l’efficacité de quatre mesures essentielles en vue de garantir la sécurité lors de l’exploitation à long terme. Elle […]

Lire la suite...