Recherche

Protection d’urgence et plans des zones

Carte de zones et secteurs La protection pour les cas de situation d’urgence a pour objectif de protéger les populations concernées et les conditions mêmes de leur existence ainsi que de limiter les effets d’un événement grave. Les tâches de la responsabilité des instances de la Confédération, des cantons, des régions et des communes ainsi que celles des exploitants de centrales nucléaires sont définies dans l’ordonnance sur la protection d’urgence.

Les plans de zones publiés sur le géoportail de la Confédération sont accessibles par un clic sur la carte ci-contre ou encore ici.

Des informations sur les zones correspondantes en Allemagne ont été publiées par la présidence du gouvernement de Fribourg-en-Brisgau.

 

Les tâches dévolues à l’IFSN en cas de situation d’urgence sont :

  • d’assurer une information rapide et précise de la Centrale nationale d’alarme CENAL.
  • d’élaborer des pronostics relatifs à l’évolution de la défaillance sur l’installation, à la dispersion possible de radioactivité dans l’environnement et à leurs conséquences.
  • d’évaluer la pertinence des mesures prises par les centrales nucléaires concernant la protection du personnel et de l’environnement proche.
  • d’assurer un rôle de conseil auprès de la Centrale nationale d’alarme CENAL sur les mesures de protection ordonnées pour la population.
  • d’assurer son propre service d’astreinte.
  • de mettre en œuvre sa propre organisation interne de gestion des situations de crise.

 

Concept de zones et secteurs

Deux zones sont définies autour de chaque centrale nucléaire :

La zone 1 représente le territoire sur lequel une défaillance grave peut entraîner un risque pour la population locale et exige que soient immédiatement prises des mesures de protection.

La zone 2 se rattache à la zone 1 et représente le territoire sur lequel une défaillance grave peut entraîner un risque pour la population locale et nécessite que soient prises des mesures de protection. La zone 2 est divisée en six secteurs qui se chevauchent et correspondent chacun à un angle de 120°. La numérotation du secteur indique quels secteurs se chevauchent : Si la région porte le numéro 1,2, il y a des chevauchements des secteurs 1 et 2. Suivant les conditions de vent, cette répartition permet de cibler les mesures de protection à ordonner sur les régions touchées.

Le reste du territoire suisse est désigné comme zone 3.

Par un clic sur l’image (en haut à droite), la carte détaillée des zones et secteurs sera ouverte.

 

Exercices de gestion de cas d’urgence

Toutes les centrales nucléaires organisent une fois par an un exercice d’urgence. Ces exercices font l’objet d’une analyse par les centrales nucléaires et l’IFSN. Les résultats de cette analyse servent à optimiser l’organisation d’urgence et les dispositifs prévus auprès des centrales nucléaires et auprès de l’IFSN.

Tous les 2 ans, l’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) organise un exercice d’urgence global auquel participe une centrale nucléaire, le canton d’implantation, les autres cantons concernés par des communes situées en zone 2 ainsi que Centrale nationale d’alarme et l’IFSN.

Cet exercice est analysé par l’ensemble des participants. Les résultats de ces analyses servent à l’optimisation des organisations de tous les services concernés.

Liens:

La Centrale nationale d’alarme (CENAL)

Documentation normative de la ComABC

Lois et ordonnances sur la protection d’urgence