PEGASOS: actualisation des hypothèses d’aléa sismique

ENSI-AN-9657

L’IFSN a suivi le projet PRP depuis son commencement à l’aide d’une équipe d’experts. Dans son rapport final, l’IFSN a observé que les données et modèles élaborés dans le cadre de PRP ont permis de contribuer à l’avancement de l’état de la science et de la technique dans le domaine de l’analyse probabiliste de l’aléa sismique. Les affinements réalisés dans les modèles d’atténuation (sous-projet 2) et les influences propres aux sites (sous-projet 3) ont été jugés appropriés par l’IFSN. À l’inverse, l’IFSN a jugé que le sous-projet 1 (sources sismiques) n’a pas été suffisamment approfondi. Tard dans l’avancement du projet, dès lors qu’il a été réalisé que les changements dans le modèle du sous-projet 1 auraient des conséquences significatives sur le calcul de l’aléa sismique, les experts n’ont pas pu remettre en question/confirmer leurs estimations. Le calcul de l’aléa (sous-projet 4) a été traité de manière appropriée et l’utilisation du logiciel de calcul s’est faite conformément au calendrier validé par l’IFSN. Cependant, au vu des réserves concernant le traitement du sous-projet 1, l’IFSN n’a pas pu accepter les résultats de l’étude de l’aléa sismique PRP.

En raison des réserves concernant le sous-projet 1, l’IFSN a procédé à une analyse de sensitivité en remplaçant cette partie du modèle par la partie correspondante du modèle du Service
Sismologique Suisse (SED). Cette analyse a montré que les résultats du modèle hybride «SED-PRP» sont plus élevés que les résultats du modèle PRP et du modèle SED. En mai 2016, l’IFSN a
décidé la mise en vigueur des résultats du modèle hybride «SED-PRP» (en allemand: «Erdbebengefährdungsannahmen ENSI-2015»). Dans le même temps, l’IFSN a requis des exploitants de centrales nucléaires qu’ils évaluent l’impact de ces nouvelles hypothèses d’aléa sur la sécurité de l’installation et en particulier sur le risque. Pour ce faire, l’analyse de sécurité sismique
requise après la catastrophe de Fukushima en mars 2011 est à actualiser jusqu’à fin 2018, l’étude probabiliste de sécurité «séisme» jusqu’à mi-2019 et l’analyse déterministe de séisme jusqu’en septembre 2020.

Télécharger

Plus de documents

PEGASOS: actualisation des hypothèses d’aléa sismique

ENSI-AN-9657 L’IFSN a suivi le projet PRP depuis son commencement à l’aide d’une équipe d’experts. Dans son rapport final, l’IFSN a observé que les données et modèles élaborés dans le cadre de PRP ont permis de contribuer à l’avancement de l’état de la science et de la technique dans le domaine de l’analyse probabiliste de l’aléa sismique. Les […]

Lire la suite...

Rapport final de l’IFSN concernant le PEGASOS Refinement Project (PRP) et le PRP Summary Report

ENSI-AN-9060 En tenant compte des conclusions scientifiques les plus récentes, l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a défini aujourd’hui de nouvelles prescriptions concernant l’aléa sismique propre aux centrales nucléaires suisses. Les exploitants des centrales doivent à nouveau démontrer en trois étapes jusqu’à la fin 2020 que leurs installations résistent aussi à un fort tremblement […]

Lire la suite...