Nouvelles

erfob2015_ENSI_IFSN

L’IFSN n’évalue pas seulement des évènements dans les installations en Suisse mais également à l’étranger. Les enseignements tirés sont à chaque fois pris en compte dans l’activité de surveillance de l’IFSN. Le rapport sur la recherche et les expériences 2015, publié aujourd’hui, traite entre autres de deux évènements survenus dans la gestion des déchets radioactifs.

Lire la suite...

Quelque 20 000 éléments combustibles doivent ainsi être stockés à sec pendant plus de 100 ans dans ce dépôt intermédiaire, appelé en anglais « Interim Storage Facility 2 » (source : http://chnpp.gov.ua)

Même 30 ans après l’accident nucléaire de Tchernobyl, des restes du combustible se trouvent toujours dans le bâtiment du réacteur détruit de la tranche 4. À moyen terme, ces déchets doivent rester à l’intérieur des murs de protection entourant le réacteur détruit. En raison de la désaffectation des tranches 1 à 3, la mise en service d’un nouveau dépôt intermédiaire pour assemblages combustibles usés est essentielle.

Lire la suite...

phoca_thumb_l_wwall_section

Après l’explosion dans la tranche 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl, il était urgent d’isoler le réacteur détruit de l’environnement. Un « sarcophage » de béton et d’acier était alors érigé autour du réacteur détruit. Depuis lors, ce confinement se trouve toutefois menacé. La Suisse participe financièrement, dans le cadre d’un fonds international, à sa sécurisation.

Lire la suite...

Plus de Contenus

THEMES

Kerbschlagprobe im Zäh-Spröd-Übergangsbereich

Selon la réglementation suisse, plusieurs méthodes sont à la disposition des exploitants pour déterminer la ténacité à la rupture des matériaux de la cuve du réacteur. Contrairement à la méthode plus ancienne d’essais de résilience, où la ténacité à la rupture est déterminée indirectement, les méthodes modernes de mécanique de rupture fournissent des résultats plus précis.

Lire la suite...

Plus d'information

THEMES

Plus d'information

ARTICLES POPULAIRES