L’autorité de surveillance IFSN

L’IFSN surveille les installations nucléaires suisses: centrales nucléaires, dépôts intermédiaires pour déchets radioactifs, installations de recherche nucléaire de l’Institut Paul Scherrer et de l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne. Sa surveillance couvre tous les domaines allant des projets au démantèlement des installations et au stockage des déchets radioactifs en passant par l’exploitation. La radioprotection du personnel et de la population ainsi que la sûreté, à savoir la protection contre le sabotage et le terrorisme, font partie des tâches officielles.

L’IFSN s’occupe en outre des transports de substances radioactives au départ et à destination des installations nucléaires, ainsi que des recherches sur les sciences de la terre en perspective du stockage en couches géologiques profondes des déchets radioactifs.

L’IFSN encourage la recherche sur la sécurité nucléaire, est représentée dans plus de 70 commissions et groupes techniques internationaux oeuvrant pour la sécurité de l’énergie nucléaire et travaille activement au développement de projets internationaux sur la sécurité. Grâce à tous ces réseaux, l’IFSN suit constamment le niveau actuel de la science et de la technique et fonde son activité de surveillance sur des expériences réalisées dans le monde entier en matière d’énergie nucléaire.

Actualités

L’IFSN a bien l’intention de maintenir ses travaux au standard de qualité le plus élevé. C’est pourquoi elle s’est soumise du 21 novembre au 2 décembre 2011 à un audit approfondi par un groupe d’experts de l’Agence internationale de l’énergie atomique AIEA. L’autorité de sûreté nucléaire suisse est ainsi examinée à la loupe pour la deuxième fois par l’AIEA. Les exploitants sont soumis à des audits analogues.

Lire la suite

A la suite de l’accident de Fukushima, l’IFSN a exigé des exploitants de centrales nucléaires de Suisse d’apporter à nouveau la preuve de la maîtrise des conséquences de la crue dite des 10’000 ans. Les exploitants ont satisfait à la demande de l’IFSN. Mais à la fin septembre, Markus Kühni a reproché à l’IFSN que cette preuve n’était pas établie, car elle violait la réglementation nationale et internationale. L’IFSN prend à présent position sur cette critique.

Lire la suite

L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire IFSN a publié le lundi 31.10.2011 son troisième rapport sur l’accident de Fukushima, les «Lessons Learned» ou «Enseignements tirés». L’IFSN a identifié au total 37 points qui devront faire l’objet d’analyses approfondies. Hans Wanner, directeur de l’IFSN explique dans une interview pourquoi les centrales nucléaires suisses sont sûres malgré quelques questions restées pour le moment sans réponse.

Lire la suite

Peter Hufschmied, président du conseil de l’IFSN, ne reprendra plus ses fonctions. Le 3 mai 2011, Monsieur Hufschmied s’était récusé suite à la remise en question de son indépendance. Il ressort des examens menés alors par le DETEC que les mandats de Monsieur Hufschmied rendus publics sont compatibles avec les dispositions de l’ordonnance sur l’IFSN relatives à l’indépendance. Mais des divergences ont été constatées entre la loi et l’ordonnance sur l’IFSN. Afin de ne pas nuire à la crédibilité de l’IFSN, Monsieur Hufschmied a décidé de démissionner du conseil de l’IFSN.

Lire la suite